Dossier : Nos conseils pour mieux dormir et éviter les troubles du sommeil

De l'insomnie occasionnelle à l'insomnie chronique

Sommeil : Femme éveillée souffrant d'insomnie

Trois français sur quatre se plaignent de mal dormir et 10% de cette population est atteinte par une insomnie sévère et chronique. Apprenez à la connaitre pour mieux la prévenir...

Trois français sur quatre se plaignent de mal dormir et 10% de cette population est atteinte par une insomnie sévère et chronique. La forme bénigne de l'insomnie présente de sérieux risques dans le déroulement de la vie quotidienne, avec le risque, à terme, que ces troubles affaiblissent encore la personne en portant atteinte à ses facultés de récupération. Dès l'apparition des troubles d'insomnie, pensez à en parler à votre médecin : il vous adressera à un spécialiste ou à un centre du sommeil afin d'évaluer vos symptômes.

Des facteurs propices

La moitié des troubles du sommeil sont provoqués, chez l'adulte, par l'angoisse, le stress et/ou la dépression (causes psychologiques). D'autres raisons comme un dérèglement de l'horloge interne, des douleurs récurrentes conduisent également vers l'insomnie chronique. Enfin, certaines maladies comme Alzheimer, Parkinson ou la psychose maniaco-dépressive causent aussi des insomnies chroniques.

Une lumière trop violente, un volume sonore environnant trop important, un repas trop copieux ou l'absorption d'excitants (cigarette, soda, alcool) peuvent également entraîner une insomnie.

Comment l'insomnie chronique est elle caractérisée ?

A raison de 3 insomnies par semaine sur une période de trois mois, on peut considérer que vous souffrez d'insomnie chronique. Une insomnie peut se manifester de différentes manières :

  • temps d'endormissement important
  • interruption du sommeil
  • réveil prématuré,
  • sommeil léger et agité.

La résistance de la personne ainsi minée nuit après nuit est fragilisé vis-à-vis du stress et des agressions quotidiennes . Souvent, on dit que l'insomnie appelle l'insomnie.

Les conséquences de l'insomnie

  • fatigue, maux de tête, tension musculaire…
  • irritabilité, agressivité, susceptibilité…
  • manque d'attention, de concentration, perte d'efficacité, manque de rigueur, …

Tous ces troubles peuvent entraîner des accidents, engendrer des dépressions, faire apparaître  des troubles du comportement et dégénérer vers des problèmes psychiques telles que l'irritabilité ou les angoisses.