Dossier : Scolarisation de l’enfant handicapé

Quelle scolarité pour mon enfant malade ?

Scolarité enfant malade : salle de classe

Votre enfant souffre d’une maladie chronique ou aiguë ? Sa scolarisation est toujours possible : à l’hôpital, à la maison ou à l’école moyennant quelques aménagements. Voici les solutions possibles. Merci à Jean-Marc Louis, ancien inspecteur de l’Education National, coach et consultant scolaire.

Votre enfant souffre d’une maladie chronique ou aiguë ? Sa scolarisation est toujours possible : à l’hôpital, à la maison ou à l’école moyennant quelques aménagements. Voici les solutions possibles. Merci à Jean-Marc Louis, ancien inspecteur de l’Education National, coach et consultant scolaire.

Votre enfant doit être hospitalisé

Dans ce cas deux options peuvent se présenter :

  • L’hôpital ou l’établissement sanitaire dispose de classes spécialisées organisées, dans ses locaux, par l’Education nationale (800 enseignants leur sont dédiés). Si cela est le cas, votre enfant sera accueilli en classe avec d’autres enfants dans la même situation. Il participera à des projets pédagogiques et pourra même bénéficier d’aide de TICE (Technologies de l’Informatiques et de la Communication dédiées à l’enseignement). L’enseignant sera en lien avec l’équipe pédagogique de l’établissement habituel de l’enfant, afin d’éviter les ruptures de programmes.
  • L’établissement ne dispose pas de classes spécialisées. Dans ce cas vous pouvez faire appel :
    • au CNED (Centre National d’Education à Distance)[1]
    • à la FEMDH [2] (Fédération pour l’Enseignement des Malades à Domicile ou à l’Hôpital) qui regroupe des associations d’enseignants bénévoles auprès des enfants malades,
    • ou bien encore au Service d’Assistance Pédagogique A Domicile (SAPAD). Il en existe un par département, il est placé sous la responsabilité de l’inspecteur d’Académie et fonctionne grâce à des enseignants volontaires, rémunérés, coordonnés par un enseignant spécialisés. 

Dans tous les cas, il est important d’avertir le médecin scolaire de l’établissement dans lequel votre enfant est inscrit, le directeur de cet établissement ainsi que son enseignant afin d’étudier les possibilités pour qu’il puisse conserver un lien avec sa classe.

Par ailleurs, sachez que votre enfant peut passer ses épreuves scolaires dans le cadre de l’hôpital.

Votre enfant doit rester à domicile

Si la maladie ou la convalescence de votre enfant le contraint à rester à la maison, comme à l’hôpital,  plus de 15 jours il peut bénéficier de cours dispensés :

  • à distance par les enseignants du Cned, qui peuvent éventuellement se déplacer auprès de lui aussi,
  • chez lui grâce au SAPAD.

Votre enfant peut être accueilli en classe, moyennant des aménagements spécifiques

Si une maladie chronique empêche votre enfant de participer à certaines activités (comme la piscine à la suite d’une allergie au chlore par exemple), l’oblige à prendre des médicaments durant le temps scolaire (asthme, diabète par exemple), ou le contraint à un régime particulier à la cantine (allergies alimentaires, maladies digestives…), un Plan d’Accueil Individualisé (PAI) doit alors être mis en place.

Ce plan est élaboré par le médecin scolaire et en concertation avec le médecin traitant de l’enfant de façon à garantir le secret médical. Il définit les modalités particulières de prise en charge et d’accueil de l’élève (aménagement du temps, administration des traitements, etc) et sa mise en œuvre est placée sous la responsabilité du directeur d’établissement. Ces démarches sont importantes : elles clarifient les responsabilités et les obligations de chacun, parents comme enseignants, pour une meilleure prise en charge de votre enfant et de sa santé.