Congés

 
7 articles
  • Aidants familiaux : quels congés pour bien accompagner ?

    Aidants familiaux : quels congés pour bien accompagner ?

    Que vous vous occupiez d’un enfant, d’un conjoint ou d’un parent âgé dépendant, la loi vous autorise, si vous êtes salarié, à vous arrêter pour mieux aider, soit le temps de mettre en place des aides à domicile ou de soutenir à un moment particulier de la maladie, soit pour accompagner la fin de vie. Voici les éléments à connaître pour utiliser ces droits.

  • Congé de proche aidant : du nouveau au 1er janvier 2017

    Congé de proche aidant : du nouveau au 1er janvier 2017

    A compter du 1er janvier 2017, le congé de proche aidant entre en vigueur, en remplacement du congé de soutien familial. Plus de souplesse. Davantage de bénéficiaires. Décryptage : ce qui change et ce qui n’est pas modifié.

  • Le congé de présence parentale

    Le congé de présence parentale

    L'un de vos enfants est gravement malade, accidenté ou handicapé ? Si le médecin juge que votre présence à ses côtés est indispensable, vous pouvez arrêter ponctuellement votre activité professionnelle et prendre un congé de présence parentale.

  • Comment concilier aide et vie professionnelle ?

    Comment concilier aide et vie professionnelle ?

    En France 47% des aidants exercent par ailleurs une activité professionnelle. Comment concilier ces deux vies et trouver tout de même du temps pour soi? Faut-il en parler à son patron? Que prévoit la loi? Les conseils de Florence Leduc, présidente de l’Association Française des Aidants pour parvenir à bien gérer ces deux statuts.