Lipodystrophies chez le diabétique

Diabète : patient et insuline

Les patients diabétiques traités par insuline sont concernés par la lipodystrophie.

Les patients diabétiques traités par insuline sont concernés par la lipodystrophie.  En effet, près de 50 % des patients diabétiques traités par insuline connaissent cette complication. On constate une augmentation du tissu adipeux sous-cutané au niveau des sites d’injections d’insuline, c’est ce qu’on appelle une lipodystrophie.

Il existe 2 types de lipodystrophies : les lipohypotrophies et les lipohypertrophies.

Les lipohypotrophies résultent d’une diminution ou une perte du tissu adipeux. A l’inverse, les lipohypertrophies correspondent à une augmentation du tissu adipeux.

L’injection d’insuline sur des lipodystrophies peut entrainer une mauvaise absorption de l’insuline et donc provoquer des anomalies du taux de  glycémie glucose et perturber le traitement du diabète du patient. Pour éviter ses complications la solution est de changer les zones d’injection, d’utiliser une aiguille neuve  à chaque injection, et masser régulièrement les sites d’injection avec une crème spécifique pour les lipodystrophies.

En savoir plus: 

Pour en savoir plus sur les complications liées au diabète, découvrez le dossier de notre partenaire : Laboratoire Marque Verte.